aefo

mardi 28 novembre 2017

LE PRIX "VUE SUR VIGNE" EST LANCE....

 Winetourisminfrance.com, média pionnier de l'oenotourisme, et Teloa, bureau d'ingénierie environnementale et d’ingénierie touristique, créent – en partenariat avec l'Université du Vin de Suze-la-Rousse et l' AEFO (Association Européenne de Formation à l'OEnotourisme) – le Prix "Vue sur Vigne du plus beau belvédère sur les vignobles".

Les belvédères, panoramas et points de vue sont d"irremplaçables sites d'entrée et de familiarisation avec un territoire de vignes. Des portes d'entrée non contraignantes, moins intimidantes qu'une visite aux vignerons. Des endroits de pause et de respiration. Des postes d'analyse et de compréhension de l'activité vigneronne millénaire. Des lieux d'événements et de fête.
Dans les vignobles, il existe bien des collines et coteaux célèbres, mais nombreux sont les balcons, qu'ils soient ou non équipés et mis en scène, qui offrent les vues esthétiques, viticoles et culturelles que recherchent les touristes de la vigne et du vin.
Le Prix "Vue sur Vigne" du plus beau belvédère sur les vignobles lancé en ce mois de novembre 2017 vise à distinguer les plus beaux belvédères de vignes de France, à les valoriser et à assurer leur promotion.
Le concours est ouvert à tous les châteaux, domaines privés, exploitations viticoles, et caves coopératives de France.
Calendrier du Prix
La date limite de réception des candidatures est fixée au 31 janvier 2018. Il sera demandé aux participants dont les candidatures sont validées une participation aux frais de candidature d’un montant de 600 € H.T.
Une première sélection désignera des « nominés » : ils seront annoncés lors de Vinisud le 18 février 2018 sur l’espace Mediterranean Wine Tourism et la liste en sera publiée sur les sites web et les réseaux sociaux de www.winetourisminfrance.com et de www.vuesurvigne.com / www.vineyardwithaview.com . La visites des sites nominés aura lieu entre février et mai. Une commission d’expertise se déplacera sur les sites des concurrents sélectionnés afin de sélectionner le Prix.
Un jury d’experts remettra le Prix Vue sur Vigne à l’Université du Vin de Suze-la-Rousse en mai 2018, à une date qui reste à déterminer.
Le dossier de candidature doit comprendre les informations suivantes :
- Vignoble concerné
- Auteur de la proposition
- Situation géographique de la proposition : adresse du site, ses coordonnées GPS
Il doit comporter les éléments suivants :
- Présentation du site et de la vue ; originalité ; valeur esthétique, paysagère et architecturale ; valeur culturelle et historique ; saison remarquable
- Equipement du site : accès, signalétique, stationnement, sièges, table d’orientation, moyens d’interprétation, lecture de paysage…
- Animation et utilisation du site, événements, fréquentation
- Formation éventuelle d’équipes dédiées à l’animation du belvédère
- Liens avec des ressources oenotouristiques locales : balade, hébergement et restauration dans les vignes
- Tous documents et visuels utiles : Carte, photos, vidéos, illustrations diverses
Il doit comprendre le cas échéant les éléments suivants :
- Protection éventuelle : AOC, Charte paysagère, Grand Site, Parc, Ville d’Art et d’histoire
- Projet éventuel attaché au site
Dossier à envoyer : ad@winetourisminfrance.com



Photo : André Deyrieux (Winetourisminfrance.com) a présenté le prix ce vendredi 24 novembre à Paris
 

samedi 21 octobre 2017

BORDEAUX PRIX RENE RENOU 2017 POUR "LA CITE DU VIN "


L'AEFO , depuis sa création*, est partenaire du Prix , car elle estime qu'il est propice au développement  de l'oenotourisme en France. Elle fait partie du   Club des partenaires du Prix qui est composé d’associations et de sociétés motivées par la défense de la Culture du Vin et qui participent au vote et qui comprend : l’A.E.F.O (Association Européenne de Formation à l’Oenotourisme), l’Agence de Presse Une Autre Provence, Iter Vitis, le Vit’eff et
Winetourisminfrance.com. Les partenaires VIN sont : le syndicat du Cru Bonnezeaux et le Cellier des Dauphins.
Le dixième lauréat du Prix René Renou – ANEV est une ville, Bordeaux, qui fait beaucoup pour la culture et le vin, notamment depuis l’ouverture de La Cité du Vin, il y a un an. Il était donc logique que le jury du Prix consacre cet engagement.   Depuis 10 ans ont été récompensés des projets autour du vin d’ordre éducatif, environnemental ou oenotouristique et ayant valeur d’exemple et de reproductibilité par d’autres





La Cité du Vin à Bordeaux

« La Cité du Vin, un monde de cultures » de son vrai nom est née d’une volonté politique, comme le rappelle son maire Alain Juppé : « Si Bordeaux est un coeur battant du monde des vins, il n’en demeure pas moins qu’il n’existait pas jusqu’alors de lieu où l’on célébrait le vin sous toutes ses facettes : son histoire, sa géographie, la façon de le déguster, ses relations avec l’art et la culture. C’est pourquoi dès 1995 j’ai voulu créer un lieu d’excellence emblématique qui soit une véritable
porte d’entrée vers les vignobles bordelais mais aussi mondiaux». Lancé en 2008 le projet fait son chemin et la Cité est inaugurée en juin 2016. Depuis, en 12 mois elle a accueilli 425.000 visiteurs et créé 250 emplois.
Le prix René Renou 2017 sera remis au maire de Bordeaux, Alain Juppé lors d’un prochain évènement autour du vin.

** Les neuf premiers Lauréats
Le lauréat 2008 a été la Ville de Grenoble et le Festival « Le Millésime »,
le lauréat 2009 la Communauté d’Agglomération Nîmes Métropole et La Charte Paysagère
des Costières de Nîmes,
le lauréat 2010 le Département de l’Ain et le Concours des 7 ceps – route des vins du
Mont Blanc,
le lauréat 2011 la Commune de Cairanne (84) pour sa Vigne pédagogique,
le lauréat 2012 la Commune de Marciac (32) pour Jazz in Marciac,
le lauréat 2013 Saumur Agglo (49) pour Festivini et les Grandes Tablées du Saumur-
Champigny,
le lauréat 2014 le Département de l’Hérault (34) pour sa politique viticole,
le lauréat 2015, la Communauté de Communes des Coteaux du Layon (49) pour le Musée
de la vigne et du vin d’Anjou,
le lauréat 2016 le Conseil Départemental de Moselle (57) pour la Fête des vins de Moselle.
Photo : Alain Juppé recevra bientôt le prix René Renou 2017
.

 

mercredi 6 septembre 2017

UN BILAN POSITIF

L’AEFO*  a souhaité faire le point après 2 ans et demi d'exposition sur « Les vins des pontifes d’Avignon » et 8 mois d’ ouverture dans les 3 communes de l’Enclave Grillon, Visan puis Valréas depuis le début de l’année 2017. En effet  le dernier trimestre elle sera à Richerenches et terminera ainsi sa vie active en fin 2017.

En effet depuis mai 2015 elle a beaucoup voyagé du Clos Vougeot à Apt (84) en passant par Bourg saint Andéol (07), Courthézon (84), Bouchet (26), Sainte Cécile (84)et Beaumes de Venise(84) puis dans les 4  communes de l’Enclave.  Car elle a été créée dans le but de baliser une Route des Vins des pontifes (Iter Vitis Pontificum) en accord avec l’association européenne Iter Vitis**, route créée en 2016 et qui compte déjà des étapes prestigieuses comme Cahors et Eguisheim et à laquelle d’autres étapes vont s’ouvrir comme Chatillon sur Marne  et peut être dans l’Enclave Visan ?

Un projet national

Car il s’agit d’un projet d’oenotourisme sensé donner aux vignerons des pistes culturelles pour intéresser les amateurs d’histoire et de tourisme à leurs vins. A eux de s’approprier cette thématique pour en faire un levier d’attraction touristique. Car si, ici dans le Vaucluse,  on parle bien entendu des "papes d’Avignon", il s’agit bien d’une route des pontifes dont ils sont certes les souverains mais il y a bien d’autres évêques qui, en France ont œuvré pour le développement de la vigne et du vin. Donc le bilan est très positif puisque l’exposition a été vu par des milliers de visiteurs en 2 ans et demi, qu’elle a permis d’éditer un livre* qui fait déjà référence et qui est maintenant cité comme source dans de nombreux articles sur le sujet, qu’un blog et une page facebook drainent des milliers de visiteurs depuis leur ouverture, que des dizaines d’articles dans des revues nationales et régionales ont parlé de cette exposition et de cette thématique.
* livre en vente par correspondance à AEFO - 18, rue du berteuil - 84600 VALREAS - 10€ franco de port

Pour les 700 ans de l'achat de Valréas
Le bilan des 8 premiers mois dans l’Enclave est lui aussi très positif et l’AEFO tient à remercier particulièrement les communes de Grillon et Visan et leur municipalités  qui ont accueilli l’exposition dans des lieux magnifiques (Maison Milon et Hôtel Pélissier) et qui ont mis à la disposition leurs moyens de communication et de propagande communale pour en assurer le succès. Pour Valréas c’est surtout le Théâtre du Rond Point qui a assuré avec efficacité l’accueil, la technique et la communication pour faire découvrir dans de bonnes conditions malgré les impératifs de théâtre ( stages, répétitions, représentations) l’exposition mais aussi la salle des Cordeliers dont il faut rappeler le rôle historique qu’elle a tenu dans notre ville en abritant en 1791 le premier référendum de l’histoire des peuples. Merci aussi à tous ceux** qui l’ont soutenu depuis le début et à notre partenaire vin «  Les Vignerons de l’Enclave » ( groupe Cellier des Dauphins) qui nous a accompagné cette année 2017 et permis de doter agréablement avec la cuvée 1317 notre concours « 9 semaines – 9 papes ».  Celui-ci a fait 9 gagnants d’origine locale (Valréas) mais aussi d’Ardèche, de la Région parisienne et de Hollande.Cette exposition à Valréas qui était programmée depuis de nombreuses années pour célébrer l’achat des droits seigneuriaux par Jean XXII de Valréas pour, dit la légende, s’assurer d’avoir du vin de Valréas qui l’avait guéri,  avait pour but de faire connaître cette histoire aux touristes , habitants et vignerons, et rappeler à certains autres qu’il y bien longtemps que l’on fait du bon vin à Valréas. Le deuxième but était de faire connaitre la riche histoire de Valréas et du lieu. Les centaines de visiteurs qui l’ont parcouru  ont pu faire cette découverte.
**Partenaires : Le département de Vaucluse, Inter Rhône, l’Université du Vin de Suze la Rousse, Iter Vitis, Winetourism média, l’ANEV ( Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin) , et enfin France Bleu Vaucluse et Vaucluse Matin.

Photo : M.Olivier , président de l'AEFO devant l'exposition

jeudi 6 juillet 2017

LE VIN QUI GUERIT LE PAPE.....

En matière de story-telling les vignerons de l'Enclave des papes ne doivent rien à personne....

La légende dit que le pape jean XXII fut guéri par le vin de Valréas après son élection en 1316 et qu'il acheta - in petto - la ville pour être sûr d'avoir le fameux nectar à volonté en 1317....
Cette année les vignerons fêtent les 700 ans !

EXPOSITION LES VINS DES PONTIFES D’AVIGNON

A l’invitation du  Théâtre du Rond Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en aout 1317, l’AEFO présente jusqu’au 1° septembre,  dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », l’exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon » aux Cordeliers de Valréas, entrée libre du lundi au vendredi et de 15h00 à 19h00.



Cette exposition qui voyage depuis deux ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot) a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'enclave des papes, à l’histoire de la ville et du lieu, avec notamment le pape Jean XXII qui, dit-on, fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection en aout 1317....
Pourquoi les papes ? Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été nos suzerains dans le Comtat et à Avignon. Les papes ayant racheté les droits à tous les co-seigneurs on peut dire que l’enclave de Valréas n’avait plus de seigneur, elle n’avait qu’un suzerain, le pape ! Alors que partout encore régnait la féodalité, déjà, dans l’Enclave nous étions différents !  

Pourquoi le vin ?
C’est par leur pouvoir temporel qu’ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour et en influençant telle ou telle culture dont la vigne et le vin et dont on découvrira les nombreux usages dans l’exposition. Encore heureux pour nous qu’ils aient aimé le vin – imaginons un peu si ils avaient préféré le thé par exemple ?

samedi 22 avril 2017

IL FAUT BALISER LA ROUTE...


La route "Iter Vitis Pontificum" © , devenue nationale depuis l'an dernier (étapes ouvertes déjà  à Cahors, Eguisheim) et bientôt dans le Vaucluse, a besoin d'être balisée...
L'AEFO s'y emploie, notamment son président...


L'exposition  « les vins des pontifes d’Avignon » sert aussi à cela depuis mai 2015 (de Beaumes de Venise au Clos Vougeot en passant par Apt, Bourg Saint Andéol ou Châteauneuf du pape). Elle est  à Visan (Vaucluse) et a été inaugurée par  le maire  Eric Phétisson et les responsables qui ont pu se rendre compte que tout était en place pour accueillir dans des conditions optimales les visiteurs, touristes et vacanciers qui ne manqueront pas de venir lors des nombreuses vacances et ponts des mois de mai et juin. L’exposition est en effet ouverte jusqu’au 16 juin et bénéficie d’un cadre exceptionnel dans les salons de l’Hôtel Pélissier, un écrin très adapté à ce genre de manifestations. C’est la deuxième étape pour l'exposition  qui a entamé son tour de l'Enclave 2017 à l'occasion des 700 ans de la formation de l'Enclave des papes en janvier 2017 à Grillon. 
L'exposition sera jusqu'au 16 juin à Visan, puis à Valréas du 3 juillet au 18 septembre, puis à Richerenches jusqu'au 31 décembre - Entrée Libre.

jeudi 23 février 2017

OENOTOURISTE DE L'ANNEE 2016

Le 7ème Prix de l’Œnotouriste de l’Année
La remise du Prix de l’Œnotouriste de l’Année  a eu lieu à VINISUD - MONTPELLIER, le mardi 31 janvier en clôture des animations de l'espace oenotourisme ( une première).


En présence de René Moreno, conseiller régional,  de Franck Barreda, chargé du tourisme à la Direccte, de Claude Barral, président d'Hérault Tourisme  et de nombreux représentants du monde du vin, du tourisme et de la culture, André Deyrieux a remis le trophée du Prix – le « wine-trotter » - à Hélène Cadeau, chargée du développement de la filière œnotourisme en Hérault depuis 2010.Une distinction plus que méritée !
Rendez-vous est pris pour 2018  sur l'espace d’affaires innovant et désormais incontournable de l'œnotourisme méditerranéen pour de nouvelles et belles rencontres.




mardi 21 février 2017

L'OENOTOURISME EN MOSELLE RECOMPENSE

L'A.E.F.O est partenaire, depuis sa fondation, avec l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin (ANEV)  pour le Prix René RENOU. Ce prix  a pour but de récompenser la collectivité « ayant le mieux œuvré, au cours de l’année écoulée pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture" . Le LAUREAT 2016 a été désigné en octobre dernier par le jury composé des partenaires ( dont l'AEFO) et soutiens du prix et les membres de la famille. Il s'agit du Conseil départemental de la Moselle.   L'AEFO était représentée par son président et sa trésorière. M.Olivier a remis de la part de la famille Renou une bouteille de BONNEZEAUX 2004 au président des Vignerons mosellans Jean-Marie Leisen.
Le trophée a été remis au Président du conseil départemental de la Moselle, Patrick Weiten, député de la Moselle au siège du département à METZ (57) par le coprésident de l'ANEV Philippe Martin, député de la Marne, lors d’une cérémonie empreinte de simplicité et d’amour des productions locales dont le vin est une des composantes majeures.
Le Prix « René Renou – ANEV / REUSSIR 2016 » a été décerné pour l’aide du département aux vins de Moselle et à la « 3ème Fête des vins de Moselle». Les jurés ont, en effet, voulu récompenser une collectivité qui, en soutenant cette manifestation, défend une spécificité viticole qui a failli disparaître (plus que 3 ha de vignobles en 1985 contre maintenant 72 hectares) et qui compte maintenant 19 vignerons et une « AOC Moselle » obtenue en 2010.
Photo : Vignerons et élus lors de la remise du Prix 2016