aefo

mardi 5 novembre 2019

HOMMAGE A UN PIONNIER DU VIN ET DE LA MUSIQUE....


Disparition d’Alain Gatheron, directeur et fondateur du Millésime à GRENOBLE.

Tout au long de l’année, il était partout en France, préparant l’édition suivante du Millésime et curieux de tous les événements du vin et de la musique. Il avait ainsi participé aux Rencontres de Bacchus que j’organisai au Musée gallo-romain de Vienne en novembre dernier.
C’est en 1995 qu’il avait créé « Le Millésime », l’événement œnologique et musical de Grenoble. Durant deux semaines d'octobre, la ville vit dans l’ambiance formidable de l’alliance des vins et de la musique ; cette année, c’était Schubert et les vins de Savoie.
J’ai eu l’occasion d’y participer à maintes reprises, notamment pour l’aventure de la Route des Vins du Mont-Blanc il y a près de dix ans. J’ai surtout eu l’occasion – et la fierté – de le récompenser du premier Prix René Renou. C’était en 2008 ; ce prix, créé par Marc Olivier pour l’Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin, entourée de nombreux partenaires, récompense la collectivité ayant le mieux œuvré pour la défense et la promotion du patrimoine culturel lié à la viticulture.
Alain, architecte enseignant à Supcrea, motard pourtant expérimenté, était tout en énergie discrète, en passion peu démonstrative, en modestie agissante.
Il faudra maintenant se montrer digne de cet héritage considérable, et poursuivre ce qui mérite de se nommer désormais « Le Millésime Alain Gatheron ».
André Deyrieux

Un précurseur.
"Avec le Millésime Alain Gatheron avait ouvert la voie à l'association et l'accord de la musique et du vin. Le Prix René Renou 2008 que nous avions fondé avec la Fijev cette année-là fut attribué au Millésime de Grenoble pour son côté novateur. Je me souviens d'une cérémonie de remise du prix en tous points remarquable qu'il avait organisé avec la ville de  Grenoble en présence de Geneviève Fioraso, député et adjointe de la mairie ( pas encore ministre), de l'épouse de René Renou, de Max Feschet, trésorier de l'ANEV et de nombreux amis de la musique et du vin.( notre photo). Fidèle, nous étions resté en contact depuis cette époque….
Il restera dans nos esprits comme un grand chef d'orchestre d'un évènement incontournable."
Marc Olivier - Président de l'AEFO


vendredi 4 octobre 2019

LE PRIX SUISSE DE L'OENOTOURISME DECERNE

L'AEFO  est partenaire du prix Suisse de l'œnotourisme car l'un des fondateurs n'est autre que le secrétaire de l'Association : Yves Paquier. D'autre part son président Marc Olivier et son chargé de Mission André Deyrieux font partie du Jury. C'est sa dimension européenne que l'AEFO développe avec ce prix.


Le gagnant du Prix suisse de l’œnotourisme 2019 est l’Expérience œnotouristique de Salquenen (VS) ! 
Organisée pour la première fois en Valais, à Chamoson, ce jeudi 12 septembre 2019, la 3e édition du Prix et des Rencontres suisses de l’œnotourisme a réuni des professionnels et des curieux de la branche dans une salle comble. Clôturant cette journée, la remise du Prix suisse de l’œnotourisme 2019 a récompensé "l’Expérience œnotouristique de Salquenen (VS)"
Voir plus sur cette expérience :  ICI

Castel de Daval à Sierre (VS), Bouche à Oreille en Valais, Sion & Wine Tour, Bike’N’Wine à Balerna (TI), Stall 247 à Maienfeld (GR), l’Expérience œnotouristique de Salquenen (VS) et Les Samedis Gourmands à Yens (VD) ont respectivement remporté les prix des catégories Architecture/Paysages, Art/Culture, Découverte/ Innovation,Environnement/Développement,Restauration/ Hôtellerie Services/Organisation et Artisans du terroir.
« Avoir posé nos valises pour la première fois en Valais représente une symbolique très forte pour nos deux événements, explique Yann Stucki, co-fondateur et co-organisateur. L’œnotourisme présente un fort potentiel en Suisse, à la condition qu’il soit porté par une volonté nationale et pas uniquement par des initiatives individuelles issues des régions viticoles. Ces actions sont essentielles et le Prix suisse de l’œnotourisme est là pour leur

rendre hommage, mais il est plus que temps qu’elles soient appuyées comme il se doit par une coordination nationale. » Le palmarès du Prix suisse de l’œnotourisme montre bien la richesse et la diversité de l’offre suisse en la matière.  Un prix d’honneur a également été décerné au Château de Villa, à Sierre. Ouvert dans les années 60, cet établissement précurseur de l’œnotourisme réunit une œnothèque et un restaurant célèbre pour sa dégustation comparative de différents fromages à raclette dans un cadre exceptionnel dont les premières pierres datent du 15e siècle.
Photo : les lauréats 2019 ©SwissOeno-DavidMarechal
Les gagnants ont été choisis par un jury professionnel et un jury grand public parmi 50 dossiers déposés par des candidats en provenance des cantons du Valais, de Neuchâtel, de Berne, des Grisons, de Zurich, de l’Argovie, du Tessin, de Genève et du canton de Vaud. 

Grâce à l’intégration de Lausanne dans le réseau des Great Wine Capitals (GWC), les professionnels suisses ont également l’opportunité de concourir pour le Best of Wine Tourism, un prix à l’échelle internationale. Cette année, les gagnants de chaque catégorie se mesureront aux candidats du monde entier lors de l’Assemblée Générale de GWC qui se déroulera du 3 au 7 novembre à Bordeaux. 
Gagnant du Prix suisse de l’œnotourisme 2018, "les Celliers de Sion" ont également remporté le prix international du public
Best of Wine Tourism l’année passée, leur conférant le titre de champions du monde de l’œnotourisme.

Des Rencontres suisses de l’œnotourisme hautes en couleurs
Avant la cérémonie de remise des prix, des professionnels et des amateurs éclairés préalablement inscrits ont participé à une journée de conférences et ateliers sur le thème de l’œnotourisme. T
Après avoir dégusté quelques crus de Chamoson au cours du repas de midi, la journée s’est terminée par un apéritif garni des meilleurs vins du Tessin. Une belle manière de lancer un pont entre deux des plus grands cantons viticoles de Suisse.

- dossier de presse complet sur www.swissoeno.ch

Photo : Le secrétaire de l'AEFO, Yves Paquier ( à droite) a remis les prix 2019 à certains lauréats. ©SwissOeno-DavidMarechal 

jeudi 19 septembre 2019

FASCINANT WEEK END EN RHÔNE ALPES : 17/20 OCOTOBRE

 Du 17 au 20 octobre 2019, les vignobles d’Auvergne Rhône-Alpes se dévoilent et vous invitent pour la 6ème édition du Fascinant Week-End. Découvrez 10 destinations toutes labellisées « Vignobles & Découvertes » avec en nouveauté la Clairette Drôme Vallée et deux destinations invitées du sud de la Vallée du Rhône : "Autour des Dentelles de Montmirail" et "Costières de Nîmes" ! Vivez des rencontres épicuriennes, des moments de découverte et de convivialité avec 200 activités expérientielles et inédites au coeur de nos plus beaux paysages régionaux !
Un exemple : l'Ardèche
La destination Vignobles Sud Ardèche vous propose plus de 30 activités insolites, ludiques et festives autour de vins produits sous trois dénominations : IGP Ardèche, AOP Côtes du Vivarais et AOP Côtes du Rhône et Côtes du Rhône village Saint-Andéol.
Voyage au cœur de la terre
La Grotte de Saint-Marcel vous accueille pour vivre des expériences hors du commun : visite de la cave naturelle des Gorges de l’Ardèche…un lieu d’exception où sont vieillis les cuvées des vignerons du village de Saint-Marcel, découverte de la grotte et de la cascade des Gours, dégustation accords olives et vin et découverte de la SpéléOenologie… Tout un programme sous terre vous attend !
www.grotte-ardeche.com
Retrouvez le programme complet sur :

www.fascinant-weekend.fr et pour suivre tous les événements @fascinantweekend

mercredi 4 septembre 2019

20 ANS DU MUSEEE DE LA VIGNE ET DU VIN DE SAVOIE



LE MUSÉE DE LA VIGNE ET DU VIN DE SAVOIE S’OFFRE UNE NOUVELLE SCÉNOGRAPHIE POUR SES VINGT ANS...




Une vraie reconnaissance : rénové, le Musée a reçu le prix Iter Vitis


Award ; cette distinction récompensant les initiatives locales s’ajoute au label « Vignobles & Découvertes » et « Géopartenaire » pour le Géoparc du Massif des Bauges.


La nouvelle scénographie du Musée de la Vigne et du Vin de Savoie, au carrefour des vallées alpines et sur l’axe Chambéry-Grenoble, accueille amateurs et connaisseurs en quête de belles histoires : les visiteurs apprendront par exemple l’histoire de la bouteille emblématique de Savoie, créée à l’occasion des Jeux Olympiques d’hiver d’Albertville en 1992.
Patrick Bougouin, animateur du musée, explique que le changement se veut « plus pédagogique pour comprendre le chemin du raisin à la bouteille de vin et distinguer les terroirs. Les jeux interactifs portent sur les différents terroirs, sur le travail dans les vignes, sur les senteurs des vins et sur les accords mets et vins ».
La visite est un parcours historique, actuel et technique. Tout commence par une présentation géographique et historique de la Savoie puis une « rencontre avec la vigne » avec une collection de machines, d’outils et d’objets anciens régionaux.
Les pratiques et les préoccupations actuelles des viticulteurs (réchauffement climatique, biodiversité…) sont aussi évoquées, en particulier dans de petits films où la parole leur est donnée. Un travail avec le Centre de l’Ampélographie Alpine a permis de remettre en avant l’utilisation de vieux cépages plus résistants aux fortes chaleurs et donc moins consommateurs d’eau., la Savoie étant une des régions leader dans ce domaine par sa forte activité de pépinière.
De belles installations sont réservées aux techniques et sciences auxiliaires de la viticulture (géologie, greffage, ampélographie, tonnellerie…) et des spécialistes apportent aussi leur contribution.
Enfin le Musée, qui se déploie sur 1 000 m2, entre étages, granges et caves, est installé dans une ancienne demeure de caractère à Montmélian, longtemps qualifiée de « Capitale du vignoble », pour son rôle passé dans le négoce du vin et pour ses coteaux typiques qui produisent des vins réputés.

Comité Interprofessionnel des Vins de Savoie : Président Pierre VIALLET / Directeur Alexis MARTINOD







Informations pratiques
Adresse : 46 rue Docteur Veyrat, 73800 Montmélian - 04 79 84 42 23 - patrimoinemusee@montmelian.com
Horaires d’ouverture : du lundi au samedi de 10h à 12h et de 14h à 18h30
Tarifs : Adultes : 4 € - Étudiants (- de 25 ans) : 3,50 € - Enfants (- de 16 ans) : 2 € - Enfants (- de 6 ans) : gratuit - Personnes à mobilité réduite : 2 € - Dégustation pour les visites de groupe

lundi 1 juillet 2019

OENOTOURISME : LES PAPES A VALREAS


 « La  Maison Lumian & Bonnefoy » a invité , plus de 700 ans après que les papes soient arrivés en Avignon (1309) et de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en aout 1317,   du 1° juillet jusqu’au 30 septembre 2019  l' exposition de l'AEFO sur « Le Vin et les papes, toute une histoire… ». L’occasion aussi de découvrir un domaine moderne, des vignerons dynamiques et des vins qui font partie de l’excellence des Côtes du Rhône - entrée libre.  

Cette exposition, qui a beaucoup voyagé depuis quatre ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par Bourg Saint Andéol, Bouchet, l’Enclave des papes et le Clos Vougeot), a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) des sept papes (et deux anti-papes), à l’histoire et à la légende, avec notamment celle du pape Jean XXII qui, dit-on, fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection.


Pourquoi les papes ?



Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été les suzerains du Comtat Venaissin et d’Avignon. Les papes ayant racheté les droits à tous les co-seigneurs on peut dire que l’enclave de Valréas n’avait plus de seigneur, elle n’avait qu’un suzerain, le pape ! Alors que partout encore régnait la féodalité, déjà, dans l’Enclave c’était différent !  




Pourquoi le vin ?



C’est par leur pouvoir temporel qu’ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour, en  privilégiant telle ou telle culture dont la vigne et le vin. On découvrira  dans l’exposition les nombreux usages du vin, les méthodes de culture, les cépages utilisés et ce que chaque pape a fait concrètement pour développer cette production.



Encore heureux pour nous qu’ils aient aimé le vin – imaginons un peu si ils avaient préféré le thé par exemple !



Domaine de Lumian – La plaine de Lumian – 84600 Valréas - Tel : 09 75 66 62 30




Plus d’infos sur : http://levindespapes.blogspot.com/


mardi 11 juin 2019

VIGNOBLE ET HISTOIRE.....

A lire la littérature œnologique, un vignoble se raconte par ses appellations, ses vins, ses terroirs, ses cépages, son climat, ses géologies. S’y ajoutent des chiffres : de superficie, d’effectifs vignerons, de production – et aussi quelques dates qui inscrivent le vignoble dans l’histoire.

Plus d'infos : ICI

Photo : les papes et le vin...toute une histoire


http://levindespapes.blogspot.com/