mardi 10 mai 2022

DIJON : La Cité internationale de la gastronomie et du vin a ouvert ses portes

Après 10 ans d’un projet initié par la ville de Dijon, la Cité internationale de la gastronomie et du vin a ouvert ses portes le 6 mai 2022.

Sur 6,5 hectares, ce projet ambitieux de 250 millions d’euros constitue l’un des projets majeurs d’aménagement urbain de l’année 2022 en France. Il mêle rénovation de bâtiments du XVème et XVIIIème siècles et construction architecturale moderne menée par l’architecte Anthony Béchu.

Au cœur de ce nouveau quartier de Dijon, la Cité internationale de la gastronomie et du vin invite les visiteurs à découvrir et comprendre le « Repas gastronomique des Français » inscrit sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO, à travers des espaces d’exposition et une offre culturelle variée en lien avec l’art de vivre, une cave d’exception, des formations de prestige, des commerces fins, une cuisine événementielle et trois restaurants emblématiques des savoir-faire français.

A l’occasion de l’inauguration vendredi en présence de François Hollande, ancien Président de la République, François Rebsamen, maire de Dijon et président de Dijon métropole, a déclaré : « A Dijon, nous partageons tous la même passion pour la gastronomie, pour tous les métiers qui s'y rattachent. On ne dira jamais assez combien la gastronomie contribue au prestige de notre ville. Son excellence et la proximité de nos vins de légende confèrent à Dijon un art de vivre unique. La Cité internationale de la gastronomie et du vin est incontestablement un symbole de rassemblement. Elle fait résonner gastronomie, vin et culture. C’est un lieu à disposition de toutes les générations, un projet de bon sens tant il est à la fois ancré, non seulement dans l’histoire, mais aussi dans la réalité contemporaine de notre cité, et plus largement de notre métropole en devenir. »


mardi 3 mai 2022

RIRE EN VIGNES TOUT UN PROGRAMME.....

"RIRE EN VIGNES" c'est avant tout un concept. Celui de créer de vrais moments de partage autour du rire, du vin et de la convivialité. Organisé dans les 2 hectares d'un domaine garant d'un patrimoine et d'un savoir-faire ancestral, ce rendez­-vous, où l'humour est de mise, propose, pour la première partie de soirée, plusieurs points de restauration food trucks & stand, ainsi qu'une dégustation de la gamme de vins atypiques en Cru Classé en Côtes de Provence .

Depuis 2014, ce festival intimiste invite des humoristes de renom dans les jardins bucoliques du Château de Saint Martin, domaine viticole millénaire Cru Classé situé à Taradeau, dans le Var.

Basant son succès sur la détente et sa formule « humour, food' vins », RIRE EN VIGNES revient avec une 9ème édition qui promet deux soirées des plus insolites et festives... avec toujours, en toile de fond, une ambiance champêtre, marquée par un lieu prestigieux, fleuron de l'appellation Côtes de Provence, chargé d'histoire et de passions.


mardi 8 mars 2022

LE VIN ( ET L'OENOTOURISME) UNE AMBITION CAPITALE POUR MONTPELLIER

Montpellier Méditerranée Métropole abrite sur son territoire une richesse viticole à laquelle aucune autre métropole française ne peut prétendre : avec 200 vignerons sur près de 3 000 hectares, le vignoble est aux portes de Montpellier, traçant un lien intime entre la ville et la campagne. La Métropole occupe également une position de carrefour stratégique, au coeur du plus grand vignoble de France, le Languedoc, en plein essor. À cela s'ajoute un écosystème dynamique, porté par des instituts de recherche, de formation et une filière de la gastronomie et de l'hôtellerie de premier plan. Forte de son histoire viticole séculaire, de son patrimoine agricole et d'un capital humain unique, Montpellier Méditerranée Métropole a lancé en septembre 2021, une démarche inédite avec la créations du pôle vins. Un pôle destiné à affirmer l'ambition de la Métropole de Montpellier de devenir une capitale du vin à l'échelle nationale et internationale.

Mardi 1er mars 2022, Michaël DELAFOSSE, Maire de Montpellier, Président de Montpellier Méditerranée Métropole a présenté au Salon de l'Agriculture, la stratégie "Le vin, une ambition capitale pour Montpellier" destinée à structurer cette filière d'excellence du territoire. A cette occasion le Maire de Montpellier a pu également saluer les étudiants de Sup Agro et les organismes de recherche (INRAE, CIRAD) qui font la renommée internationale de Montpellier.


Photo : Au salon de l'Agriculture présentation de l'ambition montpelliéraine

dimanche 6 mars 2022

LES PATRONS MODE D'EMPLOI ET LEURS VINS....

L'AEFO a publié en  décembre 2021
" Patrons Mode d'emploi" de Jean Chicourle" - préface d'André Deyrieux- 104 pages - 6 illustrations.

"Que l’on soit salarié ou chef d’entreprise on a tous un patron." Dans ce livre Jean Chicourle nous dévoile douze types de patrons différents que vous risquez de rencontrer durant votre carrière.. Un livre à recommander à tous ceux qui vont se lancer dans le salariat, à ceux qui y sont encore mais aussi à ceux qui l'ont quitté, de gré ou de force ! Un moment savoureux à déguster !
Chaque « Patron » a une manière de penser, un caractère, des goûts, une vie sexuelle, des préférences de lecture ou de spectacle, la pratique d’un sport, des caractéristiques qui lui sont propres, souvent fonction de son origine sociale ou de son histoire personnelle. Il nous emmène à la découverte de toutes ces caractéristiques.
Enfin vous pourrez découvrir l’existence et les particularités de quelques vins de France, d’Espagne ou d’Italie qu’ils aiment les uns et les autres et cela vous donnera peut-être l’envie de les déguster…."


 ON PEUT LE COMMANDER AU  PRIX DE : 8 € franco de port. Commande et chèque à A.E.F.O ,6 lot. fanfinette le bas 84600 Valreas.

lundi 22 novembre 2021

DES LIVRES POUR LES FÊTES....

Notre association A.E.F.O (Association Européenne de Formation à l'Œnotourisme), en plus de ses activités oenotouristiques, a développé depuis quelques mois une action de diffusion et d'édition de livres sur le vin et la Région Drôme provençale et Enclave des papes.
A l'occasion des fêtes de fin d'année elle vous propose des offres intéressantes sur des livres parus récemment ou il y a quelques années.
De plus des livres seront offerts en cadeau pour l'achat de 3 livres (et 21€) ( dans la limite des stocks disponibles).

Voici l'offre :

Livres à la vente à 10 € - envoi gratuit -

- Pierre Guibert – « Traces et Signes-Mots et couleurs » - Pierre Guibert, est un peintre qui a passé sa vie d’artiste de Paris à Grenoble en passant par la Provence (à Valréas). Il nous livre quelques textes sur ce qu'il pense de son métier, de la peinture, des femmes, de la vie, du vin. Le livre est largement illustré de plus de soixante de ses œuvres - encres, toiles, peaux de pots... parmi les 1000 qu'il a produites. Edition AEFO - 68 pages -

- Jean-Pierre Saltarelli – « Les Vins des papes d’Avignon » - Jean-Pierre Saltarelli, récemment disparu, était devenu un spécialiste du rôle économique prépondérant qu’ont eu les papes d’Avignon ( de 1309 à 1403) sur tout ce qui touche la vigne et le vin (histoires, lieux de production, cépages, consommations, usages du vin..) notamment dans les Etats pontificaux et Avignon. Edition AEFO - 60 pages

- « Le Tricastin de Rodolphe Bringer » a été écrit par le CERCAR pour les 70 ans de la fondation de l’association « Les Amis du Tricastin » que Rodolphe Bringer avait créée pour faire connaître son Pays. Il réunit quelques contes et légendes, balades et son livre de recettes de cuisine « les bons vieux plats du Tricastin ». Ce livre reste d'actualité, notamment par la vision historique de Rodolphe Bringer sur ce "Pays" et sur toutes les histoires qu'il a racontés.

-« Du rattachement de l’Enclave des papes à la France » a été écrit par le CERCAR lors du bicentenaire de ce rattachement en 1991. Il retrace l’histoire et la vie au temps des papes lors du passage à la France avec illustrations et cartes Une pièce de théâtre, en français et en provençal, conclut ce livre, pièce sur le notaire F.L.V. Juge, ami de Robespierre qui fit beaucoup de mal avec ses amis notaires à la population de Valréas au cours des années troubles de 1780/1790. Barthélémy Editions - Avignon.

Pour l'achat de trois de ces livres la somme de 21 euros sera demandé et un livre offert en cadeau : soit le "De Vinis" d'Arnaud de Villeneuve - - Edition : Blanc Communication - (Edition rare) soit "Avignon au temps des papes" - Collection Les patrimoines - Editions le Dauphiné - 

Commande et règlement par chèque à AEFO - 6, lotissement fanfinette le bas - 84600 Valréas - mail: aefoenotourisme @gmail.com

dimanche 21 novembre 2021

Les Vignobles de la Vallée du Rhône s’engagent vers l’œnotourisme durable

Mardi 23 novembre s’est tenue au Palais des Papes d’Avignon, la 7ème édition des Rendez-Vous de l’Œnotourisme. Cet événement professionnel devenu incontournable est une occasion unique d’échanger entre professionnels du vin et du tourisme qui participent au développement et à la promotion de l’œnotourisme dans les vignobles de la Vallée du Rhône.



Cette année, les professionnels se sont réunis autour du thème du tourisme durable. Si les vignobles de la vallée du Rhône sont déjà très engagés sur les critères de durabilité sur la partie production, cette matinée leur a permis de démarrer un engagement en douceur avec l’intégration de critères environnementaux dans leurs offres œnotouristiques.

Les Rendez-Vous de l’Œnotourisme : récompenser et fédérer
Cet événement incontournable remplit deux objectifs :
 fédérer l’ensemble des participants et favoriser les échanges sur des problématiques communes au cours d’une conférence proposée avant la remise des distinctions
 distinguer les caveaux de dégustation qui s'engagent dans la diversification de leur offre oenotouristique en proposant un service complémentaire à l'accueil au caveau et à la visite de cave : ateliers thématiques, formules de restauration, hébergements…
Rappelons que les Rendez-Vous de l’Œnotourisme réunissent chaque année plus d’une centaine de professionnels du vin et du tourisme : vignerons et négociants bien-entendu et aussi hébergeurs,
agences de voyages et guides excursionnistes, institutionnels du tourisme (offices de tourisme, ADT et CRT).

Un engagement vers un tourisme respectueux et durable

Le développement durable et les démarches associées sont aujourd’hui au cœur de tous les débats et enjeux d’avenir. C’est à travers l’intervention de spécialistes et de professionnels forts de leurs expériences que ces Rendez-Vous dessinent les perspectives pour un œnotourisme durable dans les vignobles de la Vallée du Rhône et pour les domaines viticoles ouverts aux visiteurs qui les
composent.
Avec une conférence sur le thème « Engager l’œnotourisme sur la voie du tourisme durable », les intervenants ont expliqué comment le tourisme durable peut s’appliquer aux activités touristiques,
et notamment à l’accueil à la propriété ; ils ont concrètement défini les termes de tourisme durable, slow tourisme et écotourisme.
Une table ronde a exposé les initiatives existantes en matière de tourisme durable appliquées à 3 composantes d’un séjour touristique : l’hébergement, l’activité de visite (dans un domaine viticole)
et la mobilité.


Quinze lauréats pour la Distinction Œnotourisme

Depuis 2014, Inter Rhône a mis en place une « distinction œnotourisme » afin de rendre l’offre oenotouristique rhodanienne plus lisible auprès tour-opérateurs et aussi des touristes français et
étrangers qui souhaitent découvrir le vignoble autrement. Cette récompense vise à distinguer les caveaux de dégustation qui s'engagent dans la diversification de leur offre réceptive en proposant un service complémentaire à l'accueil au caveau et à la visite de cave : ateliers thématiques, formules de restauration, hébergements… Elle est ainsi liée à la qualité de l’offre oenotouristique labellisée par la démarche mise en place par

Inter Rhône « Rendez-vous Terroirs ».

« Aujourd’hui, les vignerons de la vallée du Rhône sont déjà très engagés. Cette récompense vise à distinguer les caveaux de dégustation qui s'engagent dans la diversification de leur offre réceptive en proposant un service complémentaire à l'accueil au caveau et à la visite de cave : ateliers thématiques, formules de restauration, hébergements… Elle est ainsi liée à la qualité de l’offre oenotouristique labellisée par la démarche mise en place par Inter Rhône « Rendez-vous Terroirs »." Plus de 500 entreprises des Vignobles de la Vallée du Rhône respectent la charte de qualité d’accueil au caveau parmi lesquelles 85 sont lauréates de la distinction Œnotourisme » se félicite Philippe Pellaton, Président d’Inter-Rhône.
Cette remise de distinction est aussi l’opportunité de porter à la connaissance de professionnels du tourisme présents les offres commercialisables pour la prochaine saison touristique et recensées sur le site www.vins-rhone-tourisme.fr

Matérialisée par une feuille dorée apposée sur une plaque à l’entrée du caveau, cette distinction apparaît sur tous les supports de communication, facilitant ainsi le repérage par les agences pour la commercialisation de prestations œnotouristiques en Vallée du Rhône.

jeudi 16 septembre 2021

PRIX SUISSE DE L'OENOTOURISME : LAUREATS 2021

Deux membres de l'association AEFO font partie du jury international qui récompense les lauréats du prix Suisse de l'Œnotourisme dont l'ancien secrétaire général de l'AEFO, Yves Paquier était un des co-fondateurs et animateur. Le Prix 2021 vient d'être proclamé.

Le gagnant du Prix suisse de l’œnotourisme 2021 est Wine & Boat de Léman Dégustation (GE)


Organisée pour la première fois au Château d’Aigle, ce vendredi 3 septembre 2021, la 4e édition du Prix et des Rencontres suisses de l’œnotourisme a réuni des professionnels de la branche et des curieux dans une salle comble. Clôturant cette journée, la remise du Prix suisse de l’œnotourisme 2021 a récompensé l’offre Wine & Boat de l’entreprise Leman Degustation (GE). Destination Mont d’Or (VS), Garden Wine & Slow Food – After work au Château de Vullierens (VD), Wine & Boat de Leman Degustation (GE), Slow

Food Travel (VS), L’Héritier du Vignoble – Hôtel Everness (VD), Adrian & Diego Mathier – Nouveau Salquenen (VS) et l’Abbaye de Salaz (VD) ont respectivement remporté les prix des catégories Architecture/Paysages, Art/Culture, Découverte/ Innovation, Environnement/Développement, Restauration/Hôtellerie, Services / Organisation et Artisans du terroir.
Cette année et pour la première fois, c’est dans les murs du Château d’Aigle (VD) que l’événement s’est déroulé. Connu pour abriter le Musée de la vigne et du vin et celui de l’étiquette, le monument chablaisien a offert un cadre idéal pour célébrer les synergies fécondes entre vin et tourisme. Une collaboration inédite entre le Prix et les Rencontres suisses de l’œnotourisme et le Mondial du Chasselas, qui se tenait début juin dans les murs du Château, a d’ailleurs permis aux quelque 160 personnes présentes à la cérémonie de remise des prix de déguster les vins primés au concours à l’issue de la journée. Autre nouveauté notable de cette édition, la présence de la région tessinoise du Mendrisiotto, où le raisin est roi, en tant qu’invitée d’honneur des Rencontres suisses de l’œnotourisme. « La fédération des secteurs du tourisme, du terroir, de l’industrie, du sport, du développement durable, de la gastronomie ou encore de la culture offre un terrain de jeu exceptionnel pour l’innovation et pour toutes celles et tous ceux qui souhaitent visiter les différentes régions de notre pays », relève à ce propos Yann Stucki, co-organisateur du Prix et des Rencontres suisses de l’œnotourisme. Le palmarès du concours reflète d’ailleurs bien le dynamisme de l’offre suisse en la matière, désormais en train de s’implanter durablement dans toutes les régions du pays.
Wine & Boat, concept développé et mis en œuvre à Genève par l’entreprise Léman Dégustation, a été désigné grand gagnant de cette édition ;

Destination Mont d’Or (VS), Garden Wine & Slow Food – After work au Château Porte des Iris (VD), Wine & Boat de Leman Degustation (GE), Slow Food Travel (VS), remportent respectivement les prix des catégories Architecture/Paysages, Art/Culture,Découverte/Innovation, Environnement/Développement ; le prix de la catégorie Restauration/Hôtellerie a quant à lui été attribué à L’Héritier du Vignoble – Hôtel Everness (VD), tandis que le prix Services/Organisation revenait à Adrian & Diego Mathier – Nouveau Salquenen (VS) et que l’Abbaye de Salaz à Ollon (VD) remportait la palme dans la catégorie Artisans du terroir. Un prix d’honneur a également été décerné à Colline de Daval (VS).

Présidé depuis cette année par Robert Cramer, président de Swiss Wine Promotion SA – remplaçant Yves Paquier, cheville ouvrière du concours depuis la première édition et malheureusement décédé en 2020 – le jury professionnel ainsi que le jury grand public avaient la lourde tâche de choisir les gagnants parmi 43 dossiers déposés par des candidats en provenance des cantons du Valais, de Neuchâtel, de St-Gall, de l’Argovie, du Tessin, de Genève et du canton de Vaud. Grâce à l’intégration de Lausanne dans le réseau des Great Wine Capitals (GWC), les professionnels suisses ont également l’opportunité de concourir pour le Best of Wine Tourism, un prix à l’échelle internationale. Les gagnants de chaque catégorie se mesureront cette année encore aux candidats du monde entier lors de l’Assemblée Générale de GWC, qui se déroulera du 24 au 29 octobre prochains à Mainz (Allemagne).

Des Rencontres suisses de l’œnotourisme hautes en couleurs

Avant la cérémonie de remise des prix, des professionnels et des amateurs éclairés préalablement inscrits ont participé à une journée de conférences et ateliers sur le thème de l’œnotourisme. Des spécialistes de l’alliance entre mondes du vin, des produits du terroir et de l’accueil s’y sont succédé ; à midi, les participants ont eu le plaisir de se retrouver autour d’un repas tessinois et de crus remarquables issus de ces terroirs méridionaux, avant de découvrir les coulisses de trois concepts œnotouristiques par le biais des Ateliers de l’œnotourisme qui ont occupé l’après-midi. Un forum de discussion avec le public et les initiateurs de projets présents a ensuite précédé la conférence de clôture. Intitulée Au-delà du bio et de l’œnotourisme classique, cette dernière partie était présentée par l’ambassadrice Great Wine Capitals Johanna Dayer du Clos de Tsampéhro, à Flanthey (VS).

Brillante autant qu’attendue, elle a permis d’ouvrir de nouveaux champs pour valoriser et développer les synergies entre viticulture et tourisme durables.

Programmée vendredi 2 septembre 2022, la prochaine édition de cette double manifestation s’installera à nouveau au Château d’Aigle – mais sous la dénomination Best of Wine Tourism et Rencontres suisses de l’œnotourisme, désormais appellations officielles de ces événements