aefo

mercredi 30 mai 2018

LE PRIX "VUE SUR VIGNE" 2018 A ÉTÉ REMIS !

L'AEFO est partenaire du Prix "Vue sur Vigne du plus beau belvédère sur les vignobles" créé en 2018 par Winetourisminfrance.com, média pionnier de l'oenotourisme, et Teloa, bureau d'ingénierie environnementale et d’ingénierie touristique situé à Meylan (38) en partenariat avec l'Université du Vin de Suze-la-Rousse(26). 

Le Prix s’est fixé comme but de récompenser les plus beaux belvédères de domaines et caves et de les valoriser en assurant leur promotion.

Le premier lauréat est la Cave de Saint Désirat en Ardèche, qui a
aménagé depuis 1991 des coteaux en terrasses sur des terrains en Saint-Joseph, face à la cave. Elle a aussi créé un sentier pédestre de 1,4 kilomètre qui offre une belle visibilité au paysage jusqu’au Rhône. Elle figurait parmi les 4 dossiers qui avaient été sélectionnés cette année avec le Domaine du Château de Paraza (Minervois), le Domaine de Mignaberry (Irouleguy) et le Domaine de la Grande Colline (Saint-Péray). 

La remise du Prix, le premier décerné, a eu lieu le mercredi 30 mai à l’Université du Vin par Eric Artiga  (Teloa) et André Deyrieux (Winetourismeinfrance) en présence des partenaires Géraldine Gossot (Directrice de l'Université du Vin) et Marc Olivier (président de l'AEFO) à M. Michel Souillard président de la Cave et Manon Malegue qui a en charge l’Oenotourisme dans la structure. Notons que la cave a aussi rénové dernièrement son caveau et propose, c’est une première, une visite de cave entièrement en réalité virtuelle. De plus une aire de camping car est prête pour vous accueillir. Un vin d’honneur au Saint Joseph a clôturé cette remise !
Photos : un président très heureux
Un Saint Joseph Blanc et un rouge de la Cave de Saint Désirat
Remise  du Prix

mercredi 16 mai 2018

L'ARGENTINE PAYS DES OENOTOURISTES

L'Argentine est connue pour sa Pampa, son Tango, son Football et ses footballeurs, ses Gauchos mais c'est aussi un autre pays du Vin et de l'oenotourisme. Heureux celui qui a pu y aller, apprécier sur place les délices du tourisme argentin et surtout de l'oenotourisme. S'il n'y a qu'un endroit où l'on peut aller c'est à Mendoza!



La région du Cuyo est une destination touristique depuis longtemps appréciée pour ses centres de ski et ses montagnes attirant alpinistes du monde entier (l’Aconcagua, plus haut sommet du continent à 6962 m). Mais depuis plus de 10 ans, Mendoza, devenue l’une des 10 cités mondiales du vin, attire de plus en plus d’œnotouristes. La route des vins de la région est bien structurée (visites organisées, plans, guides, balisage, accueil) pour aller dans les dizaines de  bodegas qui reçoivent du public. Un essor qui a vu les Bodegas se diversifier en ne se limitant plus aux visites guidées de cave suivies de dégustation. On y trouve maintenant une offre plus diversifiée allant des services hôteliers (réceptions, mariages) aux musées et même des des terrains de golf, vélo, équitation ou encore des restaurants de grande renommée sans oublier cours de cuisine ou de dégustation. Ce n’est pas sans rappeler la forme d’oenotourisme pratiquée en Australie (dans la Hunter Valley notamment- voir ICI ) . Si l’on privilégie la simplicité et l’authenticité il existe aussi des structures plus petites qui pratiquent aussi un accueil plus personnalisé ou VIP.

Les œnotouristes viennent ici par plus d’un million chaque année. La Bodega La Rural et son musée du vin (3000 pièces de collection) reçoit 30 000 visiteurs annuels ou la  Bodega Bianchi  avec ses 50 000 visiteurs  annuels (5ème  site touristique d’Argentine) donnent une idée de cette forme de tourisme qui représente 3% du tourisme global argentin. 30 % des touristes sont étrangers principalement Anglos saxons ( USA 15% et Royaume uni 10%)  puis du Brésil (13%), Chili ( 12%) mais aussi de France (8%) d’Espagne ou du Canada . La fête des vendanges, en début mars chaque année, à elle seule attire plus de 200.000 visiteurs et se classe parmi les 5 plus grands festivals du monde !