aefo

jeudi 6 juillet 2017

LE VIN QUI GUERIT LE PAPE.....

En matière de story-telling les vignerons de l'Enclave des papes ne doivent rien à personne....

La légende dit que le pape jean XXII fut guéri par le vin de Valréas après son élection en 1316 et qu'il acheta - in petto - la ville pour être sûr d'avoir le fameux nectar à volonté en 1317....
Cette année les vignerons fêtent les 700 ans !

EXPOSITION LES VINS DES PONTIFES D’AVIGNON

A l’invitation du  Théâtre du Rond Point de Valréas et à l’occasion des 700 ans de l’achat de Valréas par le pape Jean XXII en aout 1317, l’AEFO présente jusqu’au 1° septembre,  dans le cadre de l’action « Iter Vitis Pontificum », l’exposition «Les Vins des Pontifes d’Avignon » aux Cordeliers de Valréas, entrée libre du lundi au vendredi et de 15h00 à 19h00.



Cette exposition qui voyage depuis deux ans (de Beaumes de Venise à Apt en passant par le Clos Vougeot) a été remise à jour pour faire la part belle au vin (et aux vins) de l'enclave des papes, à l’histoire de la ville et du lieu, avec notamment le pape Jean XXII qui, dit-on, fut guéri par ce vin, et acheta aussitôt les droits sur Valréas un an après son élection en aout 1317....
Pourquoi les papes ? Parce que ce sont eux qui pendant près de 500 ans ont été nos suzerains dans le Comtat et à Avignon. Les papes ayant racheté les droits à tous les co-seigneurs on peut dire que l’enclave de Valréas n’avait plus de seigneur, elle n’avait qu’un suzerain, le pape ! Alors que partout encore régnait la féodalité, déjà, dans l’Enclave nous étions différents !  

Pourquoi le vin ?
C’est par leur pouvoir temporel qu’ils ont fait évoluer notre agriculture, en achetant des terres pour assurer la subsistance de leur cour et en influençant telle ou telle culture dont la vigne et le vin et dont on découvrira les nombreux usages dans l’exposition. Encore heureux pour nous qu’ils aient aimé le vin – imaginons un peu si ils avaient préféré le thé par exemple ?

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire