aefo

mercredi 6 septembre 2017

UN BILAN POSITIF

L’AEFO*  a souhaité faire le point après 2 ans et demi d'exposition sur « Les vins des pontifes d’Avignon » et 8 mois d’ ouverture dans les 3 communes de l’Enclave Grillon, Visan puis Valréas depuis le début de l’année 2017. En effet  le dernier trimestre elle sera à Richerenches et terminera ainsi sa vie active en fin 2017.

En effet depuis mai 2015 elle a beaucoup voyagé du Clos Vougeot à Apt (84) en passant par Bourg saint Andéol (07), Courthézon (84), Bouchet (26), Sainte Cécile (84)et Beaumes de Venise(84) puis dans les 4  communes de l’Enclave.  Car elle a été créée dans le but de baliser une Route des Vins des pontifes (Iter Vitis Pontificum) en accord avec l’association européenne Iter Vitis**, route créée en 2016 et qui compte déjà des étapes prestigieuses comme Cahors et Eguisheim et à laquelle d’autres étapes vont s’ouvrir comme Chatillon sur Marne  et peut être dans l’Enclave Visan ?

Un projet national

Car il s’agit d’un projet d’oenotourisme sensé donner aux vignerons des pistes culturelles pour intéresser les amateurs d’histoire et de tourisme à leurs vins. A eux de s’approprier cette thématique pour en faire un levier d’attraction touristique. Car si, ici dans le Vaucluse,  on parle bien entendu des "papes d’Avignon", il s’agit bien d’une route des pontifes dont ils sont certes les souverains mais il y a bien d’autres évêques qui, en France ont œuvré pour le développement de la vigne et du vin. Donc le bilan est très positif puisque l’exposition a été vu par des milliers de visiteurs en 2 ans et demi, qu’elle a permis d’éditer un livre* qui fait déjà référence et qui est maintenant cité comme source dans de nombreux articles sur le sujet, qu’un blog et une page facebook drainent des milliers de visiteurs depuis leur ouverture, que des dizaines d’articles dans des revues nationales et régionales ont parlé de cette exposition et de cette thématique.
* livre en vente par correspondance à AEFO - 18, rue du berteuil - 84600 VALREAS - 10€ franco de port

Pour les 700 ans de l'achat de Valréas
Le bilan des 8 premiers mois dans l’Enclave est lui aussi très positif et l’AEFO tient à remercier particulièrement les communes de Grillon et Visan et leur municipalités  qui ont accueilli l’exposition dans des lieux magnifiques (Maison Milon et Hôtel Pélissier) et qui ont mis à la disposition leurs moyens de communication et de propagande communale pour en assurer le succès. Pour Valréas c’est surtout le Théâtre du Rond Point qui a assuré avec efficacité l’accueil, la technique et la communication pour faire découvrir dans de bonnes conditions malgré les impératifs de théâtre ( stages, répétitions, représentations) l’exposition mais aussi la salle des Cordeliers dont il faut rappeler le rôle historique qu’elle a tenu dans notre ville en abritant en 1791 le premier référendum de l’histoire des peuples. Merci aussi à tous ceux** qui l’ont soutenu depuis le début et à notre partenaire vin «  Les Vignerons de l’Enclave » ( groupe Cellier des Dauphins) qui nous a accompagné cette année 2017 et permis de doter agréablement avec la cuvée 1317 notre concours « 9 semaines – 9 papes ».  Celui-ci a fait 9 gagnants d’origine locale (Valréas) mais aussi d’Ardèche, de la Région parisienne et de Hollande.Cette exposition à Valréas qui était programmée depuis de nombreuses années pour célébrer l’achat des droits seigneuriaux par Jean XXII de Valréas pour, dit la légende, s’assurer d’avoir du vin de Valréas qui l’avait guéri,  avait pour but de faire connaître cette histoire aux touristes , habitants et vignerons, et rappeler à certains autres qu’il y bien longtemps que l’on fait du bon vin à Valréas. Le deuxième but était de faire connaitre la riche histoire de Valréas et du lieu. Les centaines de visiteurs qui l’ont parcouru  ont pu faire cette découverte.
**Partenaires : Le département de Vaucluse, Inter Rhône, l’Université du Vin de Suze la Rousse, Iter Vitis, Winetourism média, l’ANEV ( Association Nationale des Elus de la Vigne et du Vin) , et enfin France Bleu Vaucluse et Vaucluse Matin.

Photo : M.Olivier , président de l'AEFO devant l'exposition

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire